Les savoir-faire numériques et informatiques de l’ENSICAEN, la démarche d’innovation ouverte portée par Le Dôme et l’expertise urbaine de Normandie Aménagement se rencontrent une nouvelle fois à l’occasion de la Semaine intensive 2017. Objectif pour la centaine d’étudiants caennais impliquée dans ce nouveau marathon créatif : développer des applications informatiques pour améliorer et accompagner les usagers dans leurs pratiques de l’espace public.

MOBILITÉ, HANDICAP & VILLE DE DEMAIN

Tout comme lors de l’édition 2016, c’est le thème de la ville de demain, et plus particulièrement la question de la mobilité et de l’accessibilité, qui est au coeur de cette Semaine intensive.

“Les outils numériques, les nouvelles technologies ou encore la robotique modifient en profondeur le paysage urbain et les usages quotidiens”, rappelle François Millet, LivingLab manager du Dôme. “Dans un contexte d’urbanisation et d’évolution démographique sans précédent, l’émergence de ces nouveaux usages numériques devient un enjeu majeur dans la mesure où ils constituent une réponse adaptée aux nouveaux défis sociétaux et environnementaux de ces territoires”.

Un sujet d’avenir donc soumis aux regards et à la créativité de la centaine de participants de cette édition 2017 : des élèves-ingénieurs de l’ENSICAEN bien sûr mais également des étudiants en informatique de l’Université de Caen Normandie et des étudiants en design de l’École Brassart.

4 JOURS CHRONO POUR IMAGINER DEMAIN

Répartis en 10 équipes, les étudiants ont seulement 4 jours pour imaginer, développer et créer l’identité d’une application numérique originale autour de l’un des 5 thèmes proposés par les enseignants-chercheurs de l’ENSICAEN : les déplacements urbains de demain, la réalité augmentée urbaine, la ville à jouer, la signalétique intelligente et la cartographie urbaine.

Ils bénéficient pour cela des équipements du Dôme, de l’accompagnement de ses médiateurs et facilitateurs mais également de professionnels extérieurs dont Anaïs Sauret, Chargé de développement “Partenariats et écoles” du CED France, et Charles Millet, Expert géomaticien chez Carto’Cité et spécialiste de la plateforme libre de cartographie “Open street map”.

Les projets seront présentés à l’occasion d’une soirée ouverte aux publics le 16 janvier au Dôme. Un jury, constitué de professionnels du numérique et de l’aménagement des territoires, sera également présent pour évaluer les productions et élire la meilleure d’entre elles.

Suivez le projet sur les médias sociaux : #SI2017.

img_1297-17pano

5 THÈMES, 10 ÉQUIPES, 10 PROJETS

Au terme de la plénière de lancement de cette Semaine intensive 2017, les étudiants répartis en 10 équipes mixtes ont sélectionné leur sujet de travail au hasard parmi les 5 thèmes proposés. Ils ont ensuite eu la journée pour explorer leur thématique et définir leur projet avant de le présenter aux organisateurs et aux autres participants.

 Les équipes et leurs projets :

Mobiflow : Création d’une application mobile et d’un site web permettant les lacunes de l’offre des transports en commun traditionnels par celles de nouveaux services type VTC.

Accio : Application de réservation de trajets de transports en commun à destination des personnes souffrant d’un handicap.

Citypath : Solution permettant de découvrir la ville de manière ludique à travers la réalisation de circuits permanents (touristiques, thématiques, historiques) ou éphémères pour la promotion de certains événements.

WePlay : Application de découverte de la ville basée sur le principe du geocaching.

V.O.U.S. : Application numérique permettant d’exploiter les mobiliers urbains comme supports d’information entrante et sortante.

WeGuide : Création d’une application mobile permettant de rassembler des informations locales (horaires d’ouvertures, état feux pour personnes malvoyantes, …) et de les retranscrire dans une forme et un format adapté à l’utilisateur.

MoodMap : MoodMap est un projet qui a pour but de proposer des itinéraires personnalisés en fonction de critères.

Let’s roll ! : Application mobile visant à mettre en relation des personnes valides et des personnes à mobilité réduite pour des sorties et évènements. Création de trajets accessibles et outil d’assistance aux personnes à mobilité réduite.

ReaCity : Système GPS intégré aux véhicules permettant l’identification de points d’intérêt.

Symplicity : Application mobile qui permet à des donneurs d’ordres (mairies) et aux citoyens de visualiser le rendu final de la conception d’un espace urbain grâce à la réalité augmentée.

Ecoutez le podcast radiofrancebleu du 12 janvier 2017 qui présente la semaine intensive 2017 – l’informatique au service de la ville de demain.

Share This