En février 2021, l’ENSICAEN a été évaluée par le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres). Dans son rapport définitif publié le 16 septembre, le comité d’experts confirme le positionnement et le rôle central de l’ENSICAEN dans l’écosystème d’enseignement supérieur et de recherche en Normandie.

Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres) est l’autorité administrative indépendante chargée d’évaluer l’ensemble des structures de l’enseignement supérieur et de la recherche. Par ses analyses, ses évaluations, et ses recommandations, il accompagne, conseille et soutient la démarche d’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.

Le projet soumis par l’ENSICAEN au comité d’experts s’articule autour des axes stratégiques suivants :

  • Poursuivre la structuration et le développement de l’offre de formation
  • Conforter le soutien à une recherche d’excellence et à la valorisation
  • Placer la qualité au cœur de la démarche
  • Inscrire la démarche développement durable et responsabilité sociétale (DDRS) au sein de l’établissement
  • Mettre à profit la transition numérique au service des missions de l’école
  • Poursuivre la démarche d’ouverture internationale
  • Poursuivre et achever le programme de rénovation immobilière

« Je voudrais souligner la pertinence du travail réalisé par le comité d’experts et la qualité des échanges avec les équipes administratives, d’enseignement et de recherche pendant l’audit. Les constats et les recommandations de ce nouveau rapport renforcent la dynamique impulsée par notre établissement et seront intégrées dans le travail de préparation du nouveau projet d’établissement »

 

Jean-François Hamet, Directeur

Les constats du rapport 2021

L’attractivité et la notoriété de l’école et de ses formations sur le plan national se sont accrues pendant la période de référence (2015-2020), avec une augmentation significative des effectifs d’élèves-ingénieurs avec un recrutement de bonne qualité, attribuable sans doute en partie à une nouvelle politique de communication auprès de futurs élèves-ingénieurs. La qualité et la pertinence des diplômes délivrés sont attestées par les taux d’insertion professionnelle des diplômés qui sont excellents et les très bonnes relations qu’entretient l’école avec les acteurs socio-économiques.

La volonté d’une meilleure lisibilité de la future offre de diplômes autour de trois spécialités principales « génie physique et systèmes embarqués », « informatique » et « matériaux et chimie » est cohérente et pertinente. L’offre de formation continue en génie industriel avec l’ITII, ainsi que l’engagement fort de l’école dans la formation par voie d’apprentissage, constituent une offre de formation diversifiée et attractive, prometteuse pour l’avenir.

L’offre de spécialités est cohérente avec les activités de recherche de l’école. On trouve en particulier au sein de ces spécialités, des majeures sur des thématiques pointues et très fortement reconnues, par exemple la monétique et la sécurité informatique, ou encore le nucléaire associé à la santé.

Une force de l’école est le sentiment d’appartenance et de fierté partagé par tous les acteurs et notamment par les élèves-ingénieurs et les jeunes diplômés.

 

Un établissement accueillant six UMR : un atout stratégique majeur

La caractéristique principale qui distingue très nettement l’ENSICAEN d’un grand nombre d’autres écoles d’ingénieurs françaises est le fait d’être l’hébergeur des six unités mixtes de recherche associées à l’école en cotutelle avec l’Université de Caen Normandie, le CNRS et le CEA.

La responsabilité d’hébergeur de ces laboratoires constitue une charge importante pour l’école, en matière de finances et de gestion, mais lui offre en contrepartie une réelle possibilité d’influer sur les orientations scientifiques et sur la cohérence d’ensemble entre la recherche et la formation. En particulier, l’école bénéficie d’un environnement de recherche très largement aligné thématiquement avec les spécialités de formation de l’établissement et un terrain pour le développement de projets de recherche impliquant les élèves-ingénieurs en lien avec leurs choix de parcours. Être reconnue non seulement comme école d’ingénieurs, mais aussi comme centre de recherche constitue également un atout majeur en matière de développement de partenariats avec les acteurs socio-économiques.

 

Les recommandations du rapport 2021

  • Réaliser la certification en assurance qualité ISO 9001 v2015 dès que possible ;
  • Explorer dès 2021 l’abandon à terme du site de Caligny ;
  • Faire monter le niveau des compétences administratives des personnels et accélérer la dématérialisation des processus ;
  • Exploiter les spécialités pointues de l’école en vue d’une politique de visibilité internationale plus ciblée et plus efficace.

> Télécharger le rapport

Share This