Le Laboratoire Catalyse & Spectrochimie (LCS – Unité mixte de recherche ENSICAEN – Unicaen – CNRS) participe au projet européen GenComm « GENerating energy secure COMMunities through Smart Renewable Hydrogen. GenComm se propose de développer un modèle énergétique durable, basé sur l’hydrogène et ses dérivés, pour une plus grande autonomie des communautés isolées (production d’électricité, de chaleur et de carburants).

Les communautés du nord-ouest de l’Europe, en particulier celles des zones reculées, doivent relever de multiples défis pour devenir durablement autonomes en énergie. La croissance de l’électricité issue de sources renouvelables stagne de par leur intermittence, les limitations des réseaux et les prix élevés. Les énergies renouvelables pour les transports ou le chauffage sont encore sous-exploitées. GenComm se propose de traiter cette question en développant un modèle énergétique durable, basé sur l’hydrogène, à l’échelle de communautés et basé sur les résultats de trois unités pilotes qui utiliseront des sources locales d’énergie renouvelable pour produire non seulement de l’électricité, mais aussi de la chaleur et des carburants.

Le projet, d’abord destiné aux communautés reculées des îles Shetland, de l’état fédéral de Saarland et du comté d’Antrim où seront installés les pilotes, pourra s’étendre à toute l’Europe du Nord-Ouest.

GenComm envisage de renverser la situation actuelle dans laquelle ces communautés importent 75-80% de leurs besoins en énergie non renouvelable et d’augmenter leur investissement dans le renouvelable (5% en 2015). Le modèle proposé permettra de générer de l’énergie : distribuable répondant à la demande en chaleur et en carburant pour le transport. Ainsi, par le modèle proposé, les communautés deviendront autonomes énergétiquement.

Le produit principal du projet est un modèle énergétique basé sur l’hydrogène. Le second est son adaptation dans un outil de support à la décision (DST). Il permettra aux communautés d’implanter leur propre matrice énergétique basée sur l’hydrogène. Il sera construit à partir du fonctionnement de trois pilotes – une unité de production de chaleur et d’électricité à partir d’hydrogène/biogaz, une station-service solaire pour véhicules à hydrogène et un champ d’éoliennes avec stockage d’hydrogène. Chaque unité pilote servira de démonstrateur pendant et après le projet. Les trois pilotes pourront être couplés à une unité de méthanation qui est un moyen alternatif pour réduire le gaspillage d’énergie en cas d’excès d’électricité, de chaleur et d’hydrogène. Le produit final est la création d’un forum des parties prenantes. Le forum encouragera le déploiement des produits du projet en incitant de nouvelles communautés à utiliser l’outil d’aide à la décision et implémenter des pilotes continus. Ce forum débutera avec les partenaires et partenaires associés, mais 20 nouvelles communautés sur 5 ans et 50 sur dix ans sont visées.

Financement européen : € 5.63 millions (INTERREG North-West Europe – 2014-2020)

Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

Budget total : € 9.39 millions

Coordinateur : Belfast Metropolitan College

Partenaires :

  • Viridian Energy Supply Limited
  • Energia Williams Industrial services
  • Pure Energy Centre
  • National University of Ireland Galway
  • IZES gGmbH
  • ENSICAEN Laboratoire Catalyse et Spectrochimie (LCS): Federico AZZOLINA JURY, Christian FERNANDEZ et Direction des relations entreprises et partenariats
  • INSA Rouen Normandie
  • TK Renewables
  • BURN Joint Research Group,
  • Vrije Universiteit Brussel

 

Plus d’info : http://www.nweurope.eu/projects/project-search/gencomm-generating-energy-secure-communities/

 

Share This