Jeudi 3 décembre, Dominique Hascöet, Secrétaire générale du Crédit Mutuel de Normandie et Marc Maouche, Délégué Orange Normandie ont été réélus à la vice-présidence et à la présidence du conseil d’administration de l’ENSICAEN.

Tous les deux membres élus au collège des personnalités extérieures depuis plusieurs années, Madame Hascöet et Monsieur Maouche ont été respectivement réélus au poste de vice-présidente pour un deuxième mandat et président pour un troisième mandat. L’ENSICAEN accueille de plus en plus d’élèves-ingénieurs tout en maintenant un haut niveau qualitatif de ses enseignements et travaux de recherche. Ce nouvel engagement auprès de l’École Nationale supérieure d’ingénieurs de Caen s’inscrit donc dans la continuité de la politique menée par la direction et l’ensemble des élus.

Un conseil d’administration résolument tourné vers l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche en Normandie

« Je souhaite continuer de mettre mes compétences et mon expérience à disposition pour accompagner les travaux du conseil d’administration et porter une attention particulière à la définition du projet de l’établissement. Qualitatif et innovant, ce projet doit venir confirmer la réputation de l’ENSICAEN et répondre aux enjeux actuels et futurs de l’enseignement supérieur. »

Dominique Hascöet, Secrétaire générale du Crédit Mutuel de Normandie Vice-présidente du conseil d’administration de l’ENSICAEN

« Depuis son origine, l’ENSICAEN s’adapte aux évolutions sociétales et technologiques. Dans cette période de transition numérique de ses activités et de son fonctionnement, je souhaite mettre mon expérience et ma connaissance du monde de l’entreprise au service du projet de l’ENSICAEN. Je compte maintenir et renforcer la collégialité des travaux du conseil au service de l’ensemble de la communauté : futurs ingénieurs, ingénieurs diplômés, enseignants, chercheurs, équipes administratives et techniques. »

Marc Maouche Délégué Régional Orange Normandie Président du conseil d’administration de l’ENSICAEN

Share This