Nami Matsubara est actuellement doctorante en co-tutelle entre le laboratoire CRISMAT, Cristallographie et Sciences des Matériaux et le LLB, Laboratoire Léon Brillouin.

Son travail sur les tri-rutiles de manganèse comme multiferroïques potentiels lui a valu d’être récompensée par deux bourses (de l’Association Française de Cristallographie et de IUCr Young Scientist Awardee) pour financer son voyage et son séjour à Hyderabad (Inde) où elle a fait une présentation orale au congrès «IUCr2017 » en août dernier. L’Association Française de Cristallographie attribue en effet tous les ans des bourses aux jeunes chercheurs souhaitant participer à certains congrès internationaux en relation avec la cristallographie.

Au cours de cette manifestation, elle a également remporté le Prix IUCr Dragon’s Den pour l’aider à financer sa recherche.

Vous pouvez retrouver son interview sur le site de l’AFC

Share This