>> Ingénieur en Électronique et physique appliquée

Systèmes embarqués
et automatiquelogo cti - commission des titres d'ingénieurs

Avec le parcours systèmes embarqués et automatique , les ingénieurs diplômés en électronique et physique appliquée développent l’expertise du traitement du signal, de la supervision de systèmes numériques d’information et de leur implémentation. Le programme pédagogique évolue chaque année en fonction des avancées scientifiques, conceptuelles, architecturales et technologiques des systèmes d’information.
Les partenariats de l’ENSICAEN avec les entreprises, les pôles de compétitivité TES et Next Move ou les filières comme Normandie AéroEspace sont au cœur de la pédagogie par projets.

Les travaux menés par les étudiants de l’ENSICAEN en lien direct avec des professionnels favorisent leur montée en compétences. Une opportunité de s’ouvrir progressivement à la gestion de projet et d’expérimenter le travail d’équipe indispensable à une démarche d’innovation ouverte.

Formation adossée à la recherche

La formation est assurée par des enseignants-chercheurs issus de trois laboratoires d’excellence asso­ciés au CNRS : CIMAP, GREYC, LPC, par des enseignants agrégés et par des experts de différents secteurs industriels.

Domaines d’expertise
en systèmes embarqués et automatique

9

Systèmes embarqués

Systèmes temps réel, systèmes d’exploitation, Linux pour l’embarqué, solutions open source et licences, architectures et solutions pour le calcul, modélisation et conception de logiciels embarqués, etc.

9

Traitement du signal

Filtrage adaptatif, traitement d’antenne, télécommunications, etc
9

Automatique

Modélisation, observation, commande (prédictive, adaptative, robuste) des systèmes linéaires voire non linéaires, etc

Formation complémentaire optionnelle en 3e année

Double diplôme

Master recherche
« Électronique, énergie électrique, automatique » avec l’Université de Caen Normandie.

Double diplôme international
Avec une université partenaire en Europe (Dublin, Madrid, Salerne), au Brésil (Brasilia, Campinas, Curitiba) ou en Chine (Wuhan).

Diplôme en management
Grade de Master Grande École de l’EM Normandie.

Semestre académique

à l’étranger

Admissions

Statut étudiant (FISE)

Concours Communs INP (61 places)
MP (20) – PC (18) – PSI (12) PT (5) – TSI (4) – Concours PASS’Ingénieur (2)

Admissions sur dossier (15 places)
Sur dossier + entretien
en 1re année : DUT, CUPGE, L2, L3 ou équivalent
en 2e année : Bac+4 scientifique

Pédagogie par projets

Les élèves-ingénieurs de l’ENSICAEN travaillent sur des challenges technologiques ou scientifiques réels commandités par les entreprises partenaires ou par les chercheurs hébergés à l’ENSICAEN.

Projets en binôme – 2e année

Électronique (30h)
Programmation objet (30h)

Projets en équipe – 3e année

Industriel ou de recherche (90h)
Projet immersif électronique (7 jours)

>> Projet immersif électronique

Challenge technologique sur fond de sérious game, le projet immersif électronique est proposé aux étudiants des majeures systèmes embarqués et automatique et ingénierie physique et capteurs en 3e année.

5 000 à 6 000 heures de conception et de développement cumulé  pour les 30 à 40 étudiants concernés chaque année.

Avant le stage de fin d’études, les étudiants de dernière année testent leurs compétences en ingénierie sur des technologies nouvelles et continuent à expérimenter le travail en équipe dans un contexte de sprint sur une semaine. Chef de projets, chef d’équipes ou développeur, chaque étudiant est libre de se positionner au sein du groupe et ainsi de se projeter dans des fonctions en adéquation avec son futur métier d’ingénieur.

Découvrez la 9e édition du Projet immersif électronique – 14 au vendredi 18 septembre.

>> Projet industriel ou de recherche

Étude de marché, prototypage, simulations numériques, développement ou exploration technologique… les problématiques peuvent être liées à la recherche, au développement ou à la production.

Il s’agit pour les étudiants de répondre à un besoin spécifique en concertation avec l’enseignant et le commanditaire et ainsi mettre en œuvre un projet performant orienté innovation. Souvent transversaux, ces projets intègrent de multiples dimensions scientifique, technologique, organisationnelle, financière et humaine.

Déroulement du projet :
mi-octobre à mi-février
1 journée par élève et par semaine
15 jours dédiés à la réalisation du projet

Ariane Group
Adaptation d’un algorithme temps réel de mesure pour les moteurs des futurs lanceurs Ariane.

CHU de Caen
Réalisation d’une interface graphique et matérielle de pilotage d’un fantôme cardiaque.

Thales Air Systems
Analyse et implantation d’un algorithme avancé de traitement du signal pour une application radar.

Eolane
Réalisation d’une solution système dédiée Linux embarqué pour carte i.MX6 en vue de participer à un challenge automobile international.

automatiques-et-systemes-embarques-3

>> Stages

Technicien – 1re année (facultatif)
4 semaines minimum, à partir de juin

Assistant ingénieur – 2e année
4 mois à partir de mai, en France ou à l’étranger

Ingénieur – 3e année
Projet de fin d’études, 5 à 6 mois, à partir de mars

Entreprises partenaires

La qualité des formations réside dans l’interaction entre enseignants, enseignants-chercheurs et professionnels qui travaillent ensemble pour proposer une pédagogie et une offre de formation tournées vers l’innovation. Les relations étroites de l’école avec les entreprises industrielles permettent de mieux évaluer les besoins de la société pour adapter les programmes et les parcours d’enseignement. Au cours de leur formation, les élèves-ingénieurs multiplient les rencontres et les projets avec les professionnels pour mieux appréhender le travail d’équipe, la gestion de projet et faciliter leur insertion profes­sionnelle.

Conférences
tout au long du cursus

Speed-dating
lors du Forum entreprises-étudiants en novembre

Alumni ENSICAEN
Ateliers cv ou préparation aux entretiens

Jobteaser
Plateforme d’offres d’emploi et de stage

Partenaires entreprises

Acome ; ArianeGroup ; BodyCap ; CEA ; EDF ; Framatome ; Éolane ; National Instruments ; NXP ; Ophtimalia ; Orano ; Saint-Gobain ; Thales ; Zodiac Aerospace

Réseaux

Normandie AéroEspace
Normandie Énergies

Normandie aero espace
normandie energies

La majeure systèmes embarquées et automatique, reconnue par nos partenaires comme formation exigeante et compétente sur ses domaines d’expertises, est également un acteur actif dans certains projets nationaux. Elle participe régulièrement aux activités des pôles de compétitivité suivants :

nextmove

Perspectives professionnelles
en systèmes embarqués et automatique

À l’issue des 3 ans de formation, les ingénieurs diplômés de l’ENSICAEN ont un profil bien spécifique adapté à leur projet professionnel et au marché de l’emploi.

Les métiers

Ingénieur Concepteur R&D (Recherche et Développement),
Ingénieur Développeur Systèmes Embarqués,
Ingénieur Architecte Système,
Ingénieur Chef de projet, chef d’équipe technique,
Ingénieur Consultant, ingénieur support, ingénieur d’affaire, etc

Les secteurs

Automobile,
Santé et Biomédical,
Défense et sécurité,
Télécommunications,
Aérospatial,
Énergie, etc

Exemples de métiers d’ingénieurs en systèmes embarqués et automatique

Safran Aircraft Engines
Ingénieur concepteur systèmes de régulation (moteurs pour l’aéronautique)
Thales Land and Air Systems
Ingénieur développeur systèmes temps réel (radars)
IoT bzh
Ingénieur développeur Linux embarqué (logiciels bas niveaux open source)
Volvo
Ingénieur développeur systèmes embarqués (équipements automobile)
Schneider Electric
Ingénieur développeur systèmes embarqués (équipements électrique)

CEA
Chercheur doctorant en traitement du signal (stockage d’énergie électrique)
Essential Products
Ingénieur chef de division logiciel (management et stratégie technologique)
EquensWorldLine
Ingénieur chef de projet systèmes embarqués
Renault-Nissan-Mitsubishi
Ingénieur validation

Témoignages
d’ingénieurs systèmes embarqués et automatique

Je suis ingénieur chez Safran Aircraft Engines depuis 2012 et référent technique sur les métiers de la régulation, des lois de pilotage et des systèmes de contrôle depuis 2018.

Cette reconnaissance de mon expertise récompense mes travaux sur la régulation de l’Open Rotor, un prototype de moteur d’avion en rupture technologique que nous avons réalisé dans le cadre du projet européen Clean Sky. Avec l’équipe que j’ai rejoint, nous avons conçu le système de contrôle de cette machine, qui a été un véritable succès dans le monde aéronautique. J’ai pu réinvestir un grand nombre de connaissances que j’ai acquises en électronique et dans la majeure Systèmes Embarqués et Automatique de l’école – soit directement pour remplir mes missions en tant qu’automaticien, soit indirectement pour collaborer avec le reste de l’équipe.

Typhaine

Ingénieur Conception (Référent Technique Régulation), Safran Aircraft Engines

C’est au cours de ma formation en IUT que j’ai découvert l’électronique et la programmation, matières qui ont suscité ma curiosité et déterminé ma motivation à rejoindre la filière Systèmes Embarqués et Automatique de l’ENSICAEN.

Le partage de savoir-faire avec les professeurs et l’ambiance solidaire et conviviale m’ont permis, au fil des nombreuses mise en pratique et notamment du projet immersif, d’acquérir les connaissances, la culture et l’agilité d’esprit nécessaires pour appréhender le métier d’ingénieur et comprendre la technologie.
Aujourd’hui, je travaille sur le domaine de l’Intelligence Artificielle dans l’entreprise où j’ai effectué mon stage de fin d’étude. Entre le challenge apporté par la résolution d’imprévus, la créativité mise à l’épreuve pour la création de fonctionnalités, et le sentiment de contribuer à un projet important en partageant mes idées et compétences avec une équipe investie, mon métier est devenu une véritable passion.

Solène

Ingénieure Développement FPGA, Thalès

En 3ème année de majeure Systèmes Embarqués et Automatique, j’ai effectué un projet avec Thales sur le traitement du signal radar, où j’ai été embauché par la suite dans le domaine des radars militaires et civils.

Aujourd’hui je fais à la fois du développement temps-réel embarqué et de la gestion de projet sur le développement des cartes électroniques les plus complexes du groupe Thales.
Chaque année depuis mon arrivée nous prenons des étudiants de l’ENSICAEN en stage puis on en embauche environ un par an car ils ont tout ce qu’il faut pour réussir chez Thales : des compétences en électronique analogique et numérique, du savoir-faire en traitement du signal et une très bonne connaissance des systèmes embarqués.

Clément

Ingénieur Développement Systèmes Temps Réel , Thales

Share This