L'institut Carnot Energie et Systèmes de Propulsion

L’Institut Carnot ESP (énergie et systèmes de propulsion) base ses activités sur le développement de systèmes de production et transport d’énergie et de systèmes de propulsion plus performants et respectueux de l’environnement.

Labellisé en 2006, il a été renouvelé en 2016 grâce à la qualité scientifique de ses équipes et à sa stratégie conquérante en recherche partenariale au service des entreprises. En particulier, il a répondu aux attentes pour cette 3ème phase du programme Carnot (un périmètre bien défini et identifiable pour les entreprises, un engagement fort dans la recherche contractuelle avec 6,4 millions d’euros de contrats directs en 2015, soit 15% de son budget consolidé, et une gouvernance affirmée), et consolidé sa position dans le paysage de la Recherche, tant fondamentale que technologique, au niveau des meilleurs standards internationaux.

L’institut Carnot ESP propose une compétence intégrée qui tire sa richesse de la complémentarité et de l’interdisciplinarité des compétences scientifiques et des moyens expérimentaux de ses sept laboratoires (dont le LCS et le CRISMAT sous tutelle principale de l’ENSICAEN).

Ses domaines d’activité concernent :

Énergétique

Mécanique des fluides réactifs

Science des matériaux

Vibro-acoustique

Électronique embarquée

Microélectronique

Instrumentation scientifique, métrologie laser

Tremplin Carnot I2C

Dans le cadre de l’appel à projet Carnot 3, le projet Innovation Chimie Carnot (I2C) a reçu la labellisation « Tremplins Carnot ». Cette structure rassemble 8 laboratoires (dont le LCMT sous tutelle principale de l’ENSICAEN) qui disposent de compétences et savoir-faire complémentaires en chimie et dont les activités de recherche fondamentale s’adressent à des secteurs économiques stratégiques en France et en Europe, comme la pharmaceutique, la cosmétique, l’agroalimentaire, l’énergie et l’environnement.
L’activité scientifique des laboratoires partenaires est fédérée au sein de plusieurs réseaux régionaux et nationaux, du pôle de compétitivité Cosmetic Valley, de la Technopole Chimie Biologie Santé, ainsi que des Labex SynOrg, Iron et EMC3. La recherche partenariale s’appuie sur les compétences reconnues dans les trois pôles Synthèse, Analyse et Formulation et sur l’expérience de ses plateaux techniques en la matière, pour relever les défis de partenaires industriels diversifiés (grands groupes, ETI, PME, en France et à l’étranger).

Share This